Un festival à taille humaine

Depuis sa création, Itinéraire Baroque a construit sa réputation autour de la formule intimiste de l’Itinéraire du samedi. Le public se retrouve le matin pour le désormais traditionnel concert d’orgue donné par Ton Koopman. Ensuite, les festivaliers se divisent en 5 groupes et commencent leur périple musical. Ils voyagent d’église en église au fil de cette journée et assistent à 5 concerts d’une trentaine de minutes, repris par les musiciens avec chaque nouveau groupe.

Les concerts sont donnés dans de très petites églises romanes des villages périgourdins, favorisant un rapport privilégié avec les artistes. Une explication sur l’architecture de chaque lieu permet une approche du patrimoine.

cerclesDepuis 2009, le festival propose en l’abbatiale de Cercles (ci-contre) Baroque en Cercles, le vendredi après midi. Contrepoint de l’Itinéraire, c’est une invitation sur un lieu unique à une journée dédiée à la musique, aux rencontres et à la fête, autour du Café Baroque. Les festivaliers peuvent y rencontrer librement les musiciens, entre conférences et concerts, dans la très belle église de Cercles. Les plaisirs de la table sont également au rendez-vous, avec un itinéraire gourmand et un marché artisanal local.

Ces 2 journées sont entourées par les concerts d’ouverture et de clôture, dans des églises de taille plus importante telle que celle de Saint-Astier (ci-dessous), et permettant la venue d’ensemble musicaux plus imposants, tels que l’Amsterdam Baroque Orchestra & Choir.

Eglise Saint-Astier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*